Qui est Belette Optimiste?

Belette Optimiste, cachée derrière son journalGrande utilisatrice du transport en commun (ou certains jours torrides, le «transpire en commun»!) montréalais depuis belle lurette, je m’amuse à remarquer les spécimens ou phénomènes («la faune et la flore») qui y foisonnent, particulièrement sur la ligne d’autobus 45 Papineau. Ces Chroniques ont donc pris naissance sur mon profil Facebook personnel, où je m’amusais à partager mes anecdotes. À la suggestion de «mon public», elles entrent dans la blogosphère en espérant faire sourire plus de gens.

Vous lirez donc ici une variante urbaine des documentaires de la Mutuelle d’Omaha, où la gélinotte huppée serait remplacée, par exemple, par une dame âgée très digne portant un manteau chic et une tuque des Canadiens!

Aussi incroyable que ça puisse paraître, précisons encore que les chroniques sont toutes basées sur des histoires vraies. Qui sont réellement arrivées ailleurs que dans mon imagination! Parfois, je saupoudre un peu de poudre de perlimpinpin pour votre bon plaisir! Mais, surtout si c’est particulièrement loufoque, dites-vous bien que la dose de poudre aux yeux est souvent minime comparée à l’imagination débordante des passagers de la 45 Papineau!

Pourquoi le pseudonyme et la non-photo? Très égoïstement, les deux me font rire et ça me permettra de continuer à faire ma belette dans la 45 sans être remarquée!

J’ai longtemps publié chaque lundi, beau temps, mauvais temps, même les jours de congé. Mais en février dernier, j’ai eu un accident qui me garde éloignée de mon autobus adoré… La douleur, la fatigue, les traitements et la paperasse m’empêchent d’écrire aussi souvent que je le voudrais. Mais comme l’hiver, les impôts et les hirondelles au printemps, je reviens toujours!

À mon sujet, je vous dirai quand même que je suis curieuse (d’où la belette), maniaque de mots, gourmande, rieuse et j’adore les points d’exclamation autant que le poivre du moulin, j’en mets partout et beaucoup!!!!!!!!!!!!!!!!!

Curieusement vôtre,

Belette Optimiste

Mon courriel: beletteoptimiste45@outlook.com

IMG_0029

N.B. Aux partisans de la théorie du complot, ce blogue n’est pas un « stunt », un faux blogue ou un blogue publicitaire payé par la STM. C’est un vrai blogue tenu par une vraie utilisatrice qui paie elle-même sa carte mensuelle, oui, madame, oui monsieur! La STM n’est aucunement liée à ce blogue et n’endosse ou n’est responsable d’aucun propos qui y est tenu. Aucun commentaire critiquant la STM, son service ou ses employés ne sera accepté; il y a d’autres endroits pour ça, dont un qui s’appelle le département des plaintes… Merci et bonne lecture!

Advertisements

35 avis sur « Qui est Belette Optimiste? »

  1. Mon commentaire vous est-il parvenu?
    Ou peut-être même plusieurs fois?
    Excitées,elles voulaient toutes y mettre leur petite patte potelée….ça fait qu’ il va falloir laver le clavier! Petites énervées que vous êtes! Allez! Prenez votre Devoir en main et aller pêcher le souper.
    Lloutre

    • Bonsoir Cousin!
      Votre commentaire m’est parvenu une seule fois et je crains que votre pensée n’ait pas pu s’exprimer complètement… J’espère que vos compatriotes loutres sont finalement allées pêcher le souper, du poisson dans du papier journal, c’est excellent!

  2. Bonjour Belette,
    À Rome depuis quelques jours,,,une toile d’araignée de petites vicoli et grandes avenues!
    Un espresso très serré d’humanité et de mécaniques se partagent les voies capillaires du système de circulation romain. Des trams, des bus, en veux-tu? En v’la! Qu’une belette n’ en aurait de cesse de voir et de commenter. Le 116 par exemple, celui qui mène aux Jadins Borghèse: dimanche dernier, il s’est arrêté 20 minutes, comme ça, sur la via Corsini…pendant que le chauffeur en grillait une ou deux sur le trottoir en face, à l’ombre d’un grand arbre et du mur d’Aurélien, en compagnie d’un camarade (du 170 je crois).
    Et personne ne regimbe! C’est ainsi à Rome…et ça laisse le temps de prendre des notes.
    Ciao,
    Lloutre touristique

    • Bonjour Lloutre!

      Ahhh, Rome! Voilà un des nombreux jolis endroits où la patte de la Belette n’a jamais mis le pied! 😉 Vous en avez de la chance!

      C’est très gentil à vous de prendre le temps de nous décrire tout ça au lieu de profiter de la dolce vita et du gelato! J’aime beaucoup vos images et votre emploi du mot capillaire! 🙂 Les gens sont bien patients à Rome de ne pas se plaindre d’un arrêt forcé de 20 minutes! Ici, je ne crois pas qu’on aurait cette patience. Pas moi, en tout cas!

      Qu’avez-vous visité aujourd’hui?
      Belette

  3. Vous y trouveriez autobus à votre pied…si j’ose dire!
    Aujourd’hui, 1er mai, fête des travailleurs, on prend ça très au sérieux à Rome.
    Nombreuses fêtes de quartier, les piazza débordent de prolétaires fiers de s ‘afficher avec des têtes grises assises aux premiers rangs et qui, je ne peux que le déduire, ne comprenant que très peu malheureusement, à cette langue qui à mon avis, pas du tout éclairé, paraît tenir plus du chant que de la phonétique, et qui, disais-je donc ne pourraient être que les éminences du parti. C’est familièrement festif; la musique elle-même ne jurerait pas au milieu d’un rigodon et la danse, d’un set carré…étrange similitude!
    Comme c’est aujourd’hui congé et donc gratuit presque partout, j’ai, presque par inadvertance, visité le palais Corsini devant lequel je passe tous les jours pour y voir des arts allant du 4ième avant au 18ième après. Mais étant peu connaisseur, et les explications étant essentiellement en vernaculaire, j’ai surtout et beaucoup apprécier l’édifice en soi…construit au 15 ième, quatre volées d’escaliers de 4 mètres de largeur, chaque marche haute d’à peine 10 cm mais profonde de 30 ….ça vous fait une prestance à envier les royautés qui avaient le grand bonheur d’en descendre.
    Voilà belette, au plaisir de vous lire.

    Lloutre repue.

    • Vous avez passé une belle journée! Admirer l’architecture des édifices, voilà un passe-temps bien agréable!
      Ici, il a fait un temps superbe, une température à saveur estivale pour remplir les rues et les trottoirs de gens souriants en sandales! Mais ce n’était pas congé pour la fête des Travailleurs, surtout pas pour les policiers qui ont du gérer l’habituelle manifestation du 1er mai.
      J’ai raté l’occasion de manger une crème glacée aujourd’hui, dégustez donc un gelato à ma santé!

  4. Caramel fleur de sel! Vous n’y allez pas de langue morte.
    Divin, sans doute! Et bien « qu’humain, que trop humain », je ferai mon 110% pour trouver ce que votre coeur souhaite, oh! Bellette urbaine.

    • Les geletaria de ce coin-ci du Trastevere ne connaissent pas…mais certaines ce sont montré fort intéressées.
      Pas facile à traduire fleur de sel! Mon petit berlitz en a pris pour son soûal (pas sûr où va l’accent…).
      Une question, si j’ose. L’optimisme de votre patronyme, d’où le tenez-vous? De naissance, à l’école, à la dure…?

      • Vous vous êtes donné du mal, 10 points pour l’effort! Mais j’avais aussi répondu fraises, ce qui est plus facile à trouver, délicieux mais moins divin.

        L’optimisme me vient certainement de Maman Belette! Une femme formidable et aimante pour qui le verre est toujours à moitié plein, une solution est toujours à portée de main et qui règle les grands maux du monde avec «une bonne nuit de sommeil et un petit verre de liqueur». Comment ne pas être foncièrement optimiste avec ça?

  5. Votre mère doit être une femme fort intéressante. Votre optimisme réjouie, surtout qu’en plus de ne pas goûter l’édulcorant il on y sent, d sur un fond de fine intelligence, comme une petite pointe de citron vert.
    Mais, il me faut vous dire quelque chose qui me pèse un peu. Saurais-je ne pas vous offenser si je vous disais qu’il me semble que le mot bus soit masculin? Sans doute avez- vous envisagé parler du 45 …cela vous est peut-être, comme à moi, paru moins éloquent, moins parlant; de la 45 fait plus vernaculaire et s’avère sans doute un choix d’auteur fort défendable.
    Vous voyez mon malaise?

  6. Maman Belette est en effet fort intéressante, qui de plus, est curieuse et intéressée par tout, ou presque!
    Quand au genre de la/du 45 qui vous cause un malaise, je n’en suis pas offusquée du tout. Je vous rassure, je ne suis pas sans savoir que le mot autobus est masculin. Il peut toutefois devenir féminin dans l’expression « une étabus »… 😉 J’ai bien essayé d’écrire au sujet du 45, mais ça fait emprunté, à la limite précieux, ce que je refuse! Je crois ne jamais avoir entendu qui ce soit dire le 18 , le 132 devenu 136 ou le 197! Il faudrait que je consulte une sommité sur la question, mais personnellement, j’ai conclu que parler de la 45 Papineau sous-entendait la (ligne) 45 Papineau et ça me convient comme ça!
    J’espère que mon cher public ne s’en trouve pas offensé à son tour…

  7. Offensé, MOI? PAS DU TOUT? Aurevoir!

    Votre analyse sémiologique Me semble des plus d’avant-garde et originale. « Une étabus et la ligne 45 … » seriez pas avocate criminaliste vous par hasard? À vous lire l’Académie Française se tâterait certainement d’inquiétude.
    Aujourd’hui, puisque je rentre demain, j’ai fait une folie; à vous je peut bien le dire: me restait 5 tickets de tram; j’ai enfilé cinq lignes à la suite, sans savoir où ells allaient ni à quel arrêt je descendrait…et hop! un autre et hophop! un autre autre…me sentais comme le jeune premier d’un film qui vient de rencontrer la femme de sa vie….un millionnaire du tram.
    Et maintenant je sens que Rome, c’est fini…pour cette fois-ci du moins.
    Saluerez madame votre mère.
    Lloutre en route

    • Ah, Monsieur Lloutre, vous me décevez un peu… Dans l’expression « une étabus », n’avez-vous pas reconnu le langage des Belles-Soeurs de Tremblay? C’était un clin d’oeil, une boutade! Quant à la (ligne) 45, c’est ma conclusion après y avoir longuement réfléchi et, en quelque sorte, ça rejoint ce que vous jugiez fort défendable au niveau de la langue vernaculaire!

      Je ne suis pas avocate criminaliste, non, mais je crois avoir hérité d’un peu de la répartie et du sens de l’argumentation de Papa Belette, avocat et redoutable plaideur!

      C’est une belle idée, de jouer les millionnaires du tram! Ailleurs mais à Montréal aussi dans des coins moins connus, ça serait une expérience à tenter!
      Bon voyage de retour!

  8. En tuant le temps du mieux que je peux pendant que mon horloge biologique à moi tente de ratrapper l’autre, je suis repassé sur la présentation que vous faites de vous-même en entête de ces chroniques.
    La Mutuelle d’Omaha…!!!??? Mais diantre! quel âge avez-vous?
    Pardonnez mon indiscrétion, mais le manque de sommeil me rend un peu desinhibé…D’ici trois jours, rien n’y paraîtra plus.

  9. Vous êtes en effet fort indiscret, on ne demande pas son âge à une dame, fusse-t-elle une belette! Ma culture générale a un certain âge, mon coeur d’enfant est jeune mais je ne crois avoir le même âge que quelqu’un qui utilise l’expression « diantre » dans ses écrits… 😛

  10. Est-ce qu’un cégépien assidu et intéressé n’aurait-il pu lire Molière ou Racine sur son iPod et intégrer à son vocabulaire quelques expressions d’époque? Vous n’avez pas l’âge de votre culture soit, et je n’ai pas 308 ans, bon! Convenons-en.
    Mais, la Mutuelle d’Omaha quand même…! Back to the Future! Y’avait pas un panache indien là-dedans et un présentateur, pâle erzats de WaltDisney?

  11. Seriez-vous en train d’insinuer que vous étiez au Cégep en 2001? Tiens donc!
    À propos de la Mutuelle d’Omaha, vus avez bonne mémoire. Il y avait en effet un panache d’indien (le logo de la Mutuelle d’Omaha) et un homme sérieux en habit et cravate qui présentait des documentaires sur La bernache du Canada ou Le tigre blanc du Bengale.

  12. Je ne me risquerais pas à insinuer quoi que ce soit, surtout pas en m’adressant à une belette aux gènes de plaideur…oh! Non, non, non. Une hypothèse peut-être, un considérant, un cas de figure tout au plus, mais surtout pas une insinuation.
    Et oui, j’étais au Cégep en 2001, et si ma mémoire ne me trompe pas, je crois que c’était un mardi soir… 😉

Ne soyez pas timides, j'adore vous lire!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s