Chronique Mode de l’étrange: La frénésie du mou

45 Papineau, soirée pluvieuse et venteuse où porter la moumoute extra-velcro est aussi incontournable qu’une mère qui envoie des vidéos de minous. Vu que l’Halloween dure aussi longtemps que le Carnaval, Passe-Montagne version 25 ans est assis à ma gauche. Il aime les papillons, mais il en voit aussi…

Ah, Passe-Partout, cette version éducative de Vivre à trois!  Pourquoi les enfants (dont je suis) qui l’ont écoutée avec passion n’ont jamais questionné son absence de bon sens? Trois personnages sans âge, accoutrés bizarrement, qui vivent dans une maison sans murs, avec trois meubles jaunes, sans revenus, ni parents!  Personne pour leur dire de porter un casque pour se baigner 30 minutes après avoir mangé!!! 😉 De nos jours, ça fait longtemps que la DJP serait intervenue! Chose certaine, ça doit être à cause de Passe-Partout que les lofts épurés sont devenus si populaires…

Mais je m’égare!

À ma droite, une femme avec un sac à main assez grand pour y cacher une poivrière de chez Pacini et un sac réutilisable à grosses fleurs, porte un pantalon de jogging. Mou et rouge! À la regarder, elle n’a rien de la joggeuse essoufflée, mais tout de la travailleuse contente de rentrer.

Si j’étais un pantalon de jogging, je m’insurgerais contre la procédure, hurlerais à la fausse représentation et à l’usurpation d’identité! Il a été tabletté! Aucun coureur (in)digne de ce nom n’en porte! Votre beau-frère qui s’adonne à la course juste pour impressionner sa nouvelle flamme? Même pas!

Jadis condamné à la piste d’athlétisme ou aux magasins Au Coton, le pantalon mou est sorti du placard pour envahir la sphère publique, civile. Comme le leggins improbable! Pas pour courir au dépanneur contrer LA catastrophe matinale nationale (i.e. manquer de lait pour le café), non! Pour travailler! Magasiner! Visiter des gens! Et ça se propage! Ça manque parfois d’élégance, mais surtout de leadership et de confiance en soi. Imaginez-vous la mairesse de Lac-Mégantic, le Président Obama ou le Parrain de la mafia exercer leurs fonctions en pantalon mou? Aucune autorité, ni aucune crédibilité!

Peut-être est-ce l’automne, les résultats électoraux ou le vocabulaire des candidats d’Occupation Double, mais les gens ont besoin de douceur, de chaleur, de réconfort. À défaut de se cacher sous leur doudou comme Linus dans Snoopy, ils la portent en pantalon. Je comprends. Mais je vous souhaite de ne plus en avoir besoin. Parce que je vous aime bien. Et parce que parfois, ça a vraiment l’air fou!

Advertisements

5 avis sur « Chronique Mode de l’étrange: La frénésie du mou »

  1. J’ai soumis la candidature des Chroniques de la 45 Papineau aux MiB Awards, concours destiné à récompenser les meilleurs blogues canadiens. Dans le but d’avoir une chance d’étrenner ma robe rouge à paillettes (et de faire connaître le blogue un brin), je vous invite à voter pour moi en cliquant sur le logo des MiB Awards, à droite sur la page d’accueil ou ici http://www.mibawards.ca/2013/blog-616-11 ! Merci de votre appui!

    • Je devrais crier Shut-up!!!! dans l’autobus, ça c’est une belle idée! C’est mon avis, mais ça ne veut pas dire que j’ai raison, ni que j’ai la science ou plutôt la mode infuse! Merci de ta visite, Une des 2 Véros!

Les commentaires sont fermés.