Chronique Mode de l’Étrange: Vos pieds vous parlent, écoutez-les!

En cette mi-saison pas décidée, où le coeur de Dame Nature balance entre l’automne et l’été, l’Homo-autobus et sa fiancée ne savent plus sur quel pied danser! Une même rangée de bancs de l’autobus 45 Papineau offre le «walk-in» complet, toutes occasions et saisons confondues.

L’escarpin vertigineux griffé pose près de la bottine de travail empoussiérée. La chaussure de marche boueuse côtoie le sabot d’infirmière courageuse. Le flâneur marine d’écolier jalouse la légère ballerine dorée. La chaude botte en peau de mouton voisine la gougoune épuisée… Bref, il n’y a pas que les souliers de Félix qui ont beaucoup voyagé!

À côté du bas bleu pourrrdrrrre porté dans la sandale en velcro (messieurs, on prend des notes!), solo de souliers bateau! Un homme a décidé d’instruire son infortuné voisin de banc (et tout le monde autour, consentant ou non) sur les attraits touristiques du trajet et raconte sa vie en même temps. Entre deux informations, le Guide Verbomoteur tape des pieds avec vigueur et force bruit, tel un apprenti motivé plein d’espoir en audition pour La Bottine Souriante!!

– Ah, le métro Papineau. J’suis resté partout, moi Monsieur! À Verdun, au métro Jean-Talon, à Outremont, à Honoré-Beaugrand, j’suis même resté à Blainville! Mais là, je ne prenais plus le métro.
Tap-Tap-Tap-Boum-badiboum-pif-pouf-paf!

– Ah l’Hôpital Notre-Dame. J’ai fait tous les hôpitaux, moi Monsieur! À Ste-Justine où j’suis né, au Jewish pour mon appendicite, à Maisonneuve où mon fils est né, à St-Luc pour ma vasectomie, à Sacré-Coeur pour mon hernie. Mes parents venaient de Ville-Émard mais là, sont à Côte-des-Neiges. Au cimetière.
Tap-Tap-Tap-Boum-badiboum-pif-pouf-paf!

– Ah, ça, c’est le parc à chiens du Parc Lafontaine! J’en ai eu des chiens, moi Monsieur! Un caniche, un labrador, un chihuahua, un boxer… Ma préférée, elle avait une tête de berger allemand pis les fesses d’un colley! A s’appelait Princesse!
Tap-Tap-Tap-Boum-badiboum-pif-pouf-paf!

Au coin de Marie-Anne, devant une attraction incontournable de la rue Papineau, j’ai nommé Ameublement Elvis, le Guide Verbomoteur (à peine essoufflé, contrairement à son auditoire)  descend en criant:
– Vive Elvis, le roi du Rock’n’roll!!!!

Les portes se referment.
Les passagers poussent un léger soupir de soulagement.

Le fort patient voisin de banc remet son appareil auditif.

Advertisements

2 avis sur « Chronique Mode de l’Étrange: Vos pieds vous parlent, écoutez-les! »

Les commentaires sont fermés.