Chronique de l’Étrange: « Accordez-vous donc, c’est si beau, l’accordéon! »

Vous reconnaissez sûrement la sage maxime d’un célèbre philosophe des années 80, j’ai nommé Grand-Papa Bi, la débonnaire idole poilue de toute une génération!

Depuis janvier dernier, des autobus accordéon, fabriqués à St-Eustache PQ, sillonnent la ligne 45 Papineau. Fruit d’une torride aventure illicite entre un autobus et un Slinky, ce véhicule, qu’on peut aussi qualifier d’articulé (mais c’est un peu ennuyant), recèle en son centre une plate-forme tournante, de quoi rendre jalouses les danseuses yé-yé de Jeunesse d’Aujourd’hui!

Inutile de préciser que cette innovation offre un espace qui stimule la créativité, déjà débordante, des passagers de l’autobus 45!

Retour à la maison, dans un autobus juste assez achalandé. Une Brunette dans la vingtaine dépose ses sacs dans l’accordéon et texte comme si elle avait trouvé Edward Snowden. Après dix minutes intensives, elle éclate de rire. Une Blonde part du fond de l’autobus et la rejoint dans l’accordéon en riant.

– J’savais pas que t’étais là!
– On était dans le même bus, on se textait pis on le savait même pas!
– As-tu trouvé tes costumes finalement?
– Oui, enfin, regarde! (sort des blouses en dentelle blanche de ses sacs).
– Sont belles!
– Tu trouves? En tout cas, sont mieux d’être contentes, déjà qu’elles sont poches…
– C’est vrai, mes élèves aussi sont vraiment poches cette année.
– Peux-tu croire que je leur ai juste demandé…

Combinant grâce et énergie, la Brunette s’élance avec talent dans l’accordéon. Elle fait trois pas en avant, du moon walk par derrière, balance les bras, claque des doigts, fait une arabesque, le twist, le chat, le poulet, le serpent, lève la jambe, exécute deux pirouettes, la danse de la banane, un triple axel et termine avec une spectaculaire pose digne de Madonna au Super Bowl.

– Pffffffffffftttttttttt!!! C’est pas comme si c’était difficile! (La Blonde roule des yeux)
– J’le sais bien. (La Brunette soupire)
– C’est super beau! Tu peux refaire la fin?
– T’aimes ça?

La Brunette reprend à la danse de la banane. La Blonde se place à côté d’elle.
– 5-6-7-8!
Elles recommencent ensemble jusqu’à la pose de Madonna.

– Fais-toi z’en pas avec ça. Elles ne seront peut-être pas bonnes, mais au moins elles seront bien habillées!

DING!
Sortie côté cour.

Advertisements

6 avis sur « Chronique de l’Étrange: « Accordez-vous donc, c’est si beau, l’accordéon! » »

    • Chère Veroshow, merci du compliment! Ça me fait très plaisir, vu que je me demandais bien comment vous décrire la scène sans vidéo, ni faire une démonstration gratuite aussi poche que celle des élèves!
      Merci de ta visite et de ton commentaire!

  1. Toute excuse est bonne pour se donner en pestacle! Et je suis bien d’accord avec Veroshow: c’est comme si on y était, on entend presque Billy Jean en arrière-plan.

    • Chère Dangini, avec ma description imagée, ce n’est pas évident mais ces demoiselles n’étaient pas du tout en représentation et ne désiraient pas attirer l’attention de tout l’autobus. Elles ne dansaient que pour elles-mêmes, comme si elles étaient seules dans leur bulle-accordéon, à jaser de leurs élèves poches!
      Billy Jean est un bon choix, ça aurait été parfait comme trame sonore de la danse de la banane!
      Merci de ta visite et de ton commentaire, passe un bel été si on n’a pas le plaisir de se croiser!

    • Chère Inconnue ou cher Inconnu, la danse de la banane est vraiment chouette et remporte beaucoup de succès dans un party. Si on a la chance de se rencontrer un jour, rappelez-moi de vous faire une démonstration. Vous me faites d’ailleurs penser que je devrais lancer le DVD!! Merci de votre visite et de votre commentaire!

Les commentaires sont fermés.