Chronique Express: Je me souviens du Grand Antonio

Métro Crémazie, samedi après-midi. Devant moi dans l’escalier roulant, déferle une horde de jeunes Yo, qui glissent sur la rampe en hurlant. Casquettes à l’envers, chaînes, oreilles diamantées et survêtements de sport de couleurs vives, assez spacieux pour habiller le Grand Antonio.

Note au lectorat jeunesse: le Grand Antonio était un homme fort, montréalais d’adoption, qui a lutté avec des ours et déplacé des trains de plusieurs tonnes.
Rappelons que le iPad n’était pas inventé mais que les gens avaient quand même des loisirs!
Il était aussi célèbre pour avoir tiré des autobus bondés, avec ses cheveux! Disons que ce coloré personnage plus grand (plus gros?) que nature, au propre comme au figuré (propre ?), n’a jamais abusé du revitalisant. Imaginez Hugo Girard avec des nattes, qui aurait oublié de se laver depuis l’invention du téléphone à roulette.

Les cinq jeunes Yo s’arrêtent. Ils s’installent là où on a beaucoup vu le joueur de blocs de bois, celui qui semblait penser qu’«Heureux d’un printemps» et «L’eau vive» ont exactement la même mélodie. Ils fouillent dans leurs étuis. J’attends les amplificateurs, les micros, les claviers électroniques et les cartons pour danser au sol.

Que de préjugés!

Quatre accordent leurs violons, tandis qu’un déballe un violoncelle. Au signe de tête du roux frisé, sans partition ni aucune fausse note, ils jouent à la perfection «Le Printemps», concerto des Quatre Saisons de Vivaldi!

Hé ho, Belette! On t’a jamais dit que l’habit ne fait pas le moine, Yo!?

Advertisements

6 avis sur « Chronique Express: Je me souviens du Grand Antonio »

  1. Quelle pirouette à la fin!
    Et pis savoureux ça, et très en phase avec la rencontre de ce soir: « Rappelons que le iPad n’était pas inventé mais que les gens avaient quand même des loisirs! »
    :-)))))))))

    • Merci Mylène!
      Pour ne pas décourager le lectorat jeunesse, je me devais de préciser que nous n’étions pas désoeuvrés parce que le iPad n’était pas inventé. Quoi de plus amusant que de lutter avec un ours ou déplacer des trains un p’tit mardi soir? 😉

Les commentaires sont fermés.