Chronique de l’étrange: L’art de se faire des amis

Fin de journée, autobus 10 De Lorimier. Le printemps de juin boude son plaisir et surtout le nôtre depuis plusieurs jours. Assise sur un strapontin, une fesse dans le vide et appuyée sur une dame douchée au parfum cheap, votre Belette attend le départ sans respirer. Une nasillarde voix de trompette bouchée retentit:

– Tassez-vous, tassez-vous, y a d’la place, j’embarque!!!
L’entrée du bus est vide?!

– Tassez-vous, j’suis Chevalier de Colomb, je m’en vas à ma réunion! J’suis Chevalier de Colomb 3e degré, moi Môssieur!
Imaginez Humpty Dumpty qui aurait atteint le 4e âge, gagné 3 cheveux, gardé 2 dents et surtout ignoré l’existence de la laveuse depuis l’expo 67.

– Tassez-vous, j’ai dit! J’suis Chevalier de Colomb, moi, je vais vous faire le signe!

Humpty Dumpty s’installe près de la porte.
– Bon, j’suis assis, là, l’jeune, tu peux partir! J’suis pressé, j’ai ma réunion des Chevaliers de Colomb, c’est les élections à soirrrrr!

L’autobus démarre. Il s’adresse agréablement à chaque passager qui monte:
– Envoye au fond, y a de la place, libère le passage, envoye! Y’a d’la place pour 50 personnes dans le fond, vas-y!
Vous, dans le fond!
Vous, dans le fond!
Pis vous aussi!
À part des yeux mauvais et des haussements d’épaule, il récolte même un doigt qui n’a d’honneur que le nom.

Une femme monte avec son plateau en carton du casse-croûte du coin, bien décidée à battre le record du monde de mangeur de hot-dogs. À défaut du nombre, ce sera en vitesse. Humpty Dumpty lui crie:
– Envoye dans le fond!
– Non.
– J’ai dit: Envoye dans le fond, tu bloques le passage, là!
– Non.
– C’est marqué sur l’affiche là: Libérez le passage. Envoye dans le fond!
– NON! (Vase sacré en métal précieux ou en matière noble pour la célébration de la messe et dans lequel est consacré le vin eucharistique) !!! J’veux pas manger mes hot-dogs devant tout le monde là, ça me tente pas!

Miss Hot-dogs exaspérée a maintenant les yeux d’un zombie furieux. Il décide donc d’éduquer le chauffeur:
– Envoye, avance! T’as de la place, avance! Donne du gaz, t’es capable! Coudonc, c’est ben long, on va-tu coucher icitte à’soir pis arriver à 9 h? Vas-y, avance, c’est beau! M’a aller te chauffer ça, c’t’autobus-là, moi, tu vas voir qu’on va arriver vite! J’suis Chevalier de Colomb, je sais chauffer ça, un autobus!

Pis vous, dans le fond!

Au bout d’un trajet interminable, Humpty Dumpty descend:
– Bon ben Joyeux Noël tout le monde pis Bonne Année!!!

Sérieusement, il devrait écrire un livre, donner des conférences! Quand on possède ce don, on se doit de le partager!

Advertisements

2 avis sur « Chronique de l’étrange: L’art de se faire des amis »

  1. Chère Belette,
    Ton grand-papa Guy était Chevalier de Colomb et il n’avait pas du tout
    ce style là

  2. Pauvre Grand-papa Guy! Il aurait été absolument mortifié de voir un confrère Chevalier qui agit ainsi! Comme quoi la propreté n’est pas un critère pour entrer chez les Chevaliers de Colomb, même si on connaît le signe!

Les commentaires sont fermés.