Chronique de l’étrange: « Lavez, lavez, savez-vous savonner? » *

Tôt le matin dans la 146, est assise une dame fin quarantaine aux longs cheveux châtains bouclés, noués en queue de cheval. Coquette, elle est soigneusement maquillée et coiffée. Elle porte un uniforme bien repassé, chemise blanche, pantalon à plis, veste et cravate foncés, casquette, genre contrôleure ou agente de sécurité. Elle savoure son déjeuner sur le pouce, un yogourt.

Jusque là, rien d’anormal, me direz-vous. C’est excellent de manger du yogourt. Le démodé Guide alimentaire canadien le dit, tout comme la très originale chanson «Le rock ‘n’ roll des aliments», que mon adorable neveu Doudou Belette a appris à la maternelle.

Sauf que si on regarde de plus près, Madame-en-bon-uniforme est couverte de taches suspectes. Elle mange fébrilement son yogourt à la cuillère, directement depuis le fond de son sac à lunch isolant! Fond qui semble… sans fond. Espérons que ledit sac à lunch n’ait pas subi hier les assauts féroces d’un contenant de ragoût de boulettes ou de poulet au cari hermétiquement déficient!

Une cuillerée, deux, trois, quatre, huit, douze…  Il y en a tellement, on jurerait une piscine hors-terre de yogourt aux pêches!

Elle dépose enfin sa cuillère. Elle porte à sa bouche sa cravate tachée de yogourt, toujours accrochée à son cou et y lèche une coulisse indésirable. D’une main nerveuse, Madame-en-bon-uniforme se transforme en Madame Blancheville et prend sa bouteille d’eau pour humecter ses doigts. Frotte-frotte-frotte! Elle nettoie avec vigueur les taches de yogourt sur son pantalon, sa veste, sa chemise, son sac isolant, alouette!

Du bout des doigts, Madame-en-bon-uniforme repêche ensuite son cellulaire du fond du sac à lunch. Il est tout blanc de yogourt! Les yeux fermés, à grands coups de langue, de bas en haut et de haut en bas, elle lèche lentement mais goulûment son cellulaire! Elle accentue le rythme, avec la gourmandise avide de quelqu’un qui n’y a pas goûté depuis trop longtemps. Elle y prend même plaisir! Comme euh…. Euh…. Euh…

Je sais exactement à quoi vous pensez, je pense tout à fait la même chose… À un popsicle fusée 3 couleurs!!! Par une chaude journée estivale et humide, il n’y a rien de meilleur!

* Martine St-Clair, 1990

Advertisements

19 avis sur « Chronique de l’étrange: « Lavez, lavez, savez-vous savonner? » * »

  1. Chère Belette Optimiste,

    Comment seraient mes matins sans votre chronique?!
    J’adore vous lire!

    Merci-merci-merci!

    Bonne journée et bonne bussssss!

    Ourse B.

    • Chère Ourse Bipolaire,
      Je suis ravie que Madame-en-bon-uniforme vous ait fait sortir de votre tanière! Que seraient mes Chroniques sans vos bons mots et votre support?
      Merci!!!

    • Chère Veroshow,
      MDR!! Ah non, vraiment? 😉
      Je me demande d’ailleurs si la technique de plonger le cellulaire dans un bocal plein de riz s’applique pour une inondation de yogourt et un sauvetage de bave!
      Merci pour ton support et ton commentaire percutant!

  2. J’ai cessé de me sécher les cheveux en lisant ce suspense…
    Moi et les produits laitiers….

    • Chère Anonyme,
      Alors je m’excuse sincèrement pour les frisottis qu’ont du subir votre chevelure à moitié séchée à cause de cette Chronique.
      J’espère au moins que vous ne souffrez pas d’intolérance au lactose?
      Merci de votre visite et de votre commentaire!

  3. HAHAHA!! Merci pour les éclats de rire matinaux, Belette. Plein d’images dans ma tête… Décidément, l’habit ne fait pas le moine, c’est ce qu’on en retient.

    • Chère Dangini,
      C’est un grand plaisir d’avoir pu te faire rire ce matin! Non, l’habit ne fait pas le moine et le pôôvre, il a beaucoup souffert!
      Merci de ton support et ton commentaire!

  4. Merci pour ce joli billet Belette Optimiste, mettre de la poésie là où il n’y a que du yogourt, il fallait le faire 😉 Comment peut-on lécher son cellulaire, ce nid à microbes ? Les gens sont FOUS !

    • Chère Obnoxious4ever,
      Ravie d’avoir ta visite, merci! Et merci d’avoir vu de la poésie où la plupart des gens n’ont qu’un double eurk! Je viens juste d’avoir un cellulaire et je l’adore, mais il ne me viendrait jamais à l’idée de le lécher!
      Au plaisir!

  5. Bonjour a Belette optimiste. Excuse moi car je prends un raccourci en passant par l’autobus de ta chronique pour faire monter à bord mes meilleurs vœux de tout ce que ton cœur désire pour ton anniversaire. Sois heureuse et continue de nous faire sourire par tes écrits si réalistes . Gros câlin . Je t’aime . Tante de Belette optimiste. Suz. Xxx

  6. Chère Belette,
    Tout comme Mercedes, j’aimerais connaître la marque du
    Yogourt aux pêches.

    • Chère Maman Belette,
      J’aurais aimé la savoir aussi, ça avait l’air si bon! Quoique je préfère définitivement le yogourt aux fraises, en solde de préférence!
      Merci de ta visite et de ton support indéfectible!

  7. Ping : Chronique de l’Étrange: Prendre un verre de bière mon minou | Les chroniques de la 45 Papineau

Les commentaires sont fermés.