Chronique 45 Papineau: Attache ta tuque!

En ces temps d’incertitudes… Nos élus sont-ils corrompus? Notre eau est-elle corrompue? Mère Nature est-elle corrompue? (Elle? Telllllllement pas!)

L’homo-autobus ne sait plus comment s’habiller.

Toujours météorologiquement inadaptée, votre Belette à trois pelures est assise dans l’autobus 45 Papineau, près d’un ado. Concentré dans sa bulle musicale à plein volume, il arbore encore son manteau doublé au capuchon bordé de fourrure et sa tuque. Avis aux fashionistas: ce printemps, la tuque Chalet Suisse-Swiss Chalet à gros pompon vert se porte enfoncée jusqu’aux écouteurs.

Non loin de nous, est plongée dans son livre de Dany Laferrière une jeune femme en blouse de dentelle aérienne, jupette et gougounes. Difficile de croire que tout ce beau monde et moi vivons dans la même prédiction météo!

À côté de la lectrice absorbée, est assis un travailleur de la construction, un pied sur sa boîte à lunch isolante couverte de fine poussière de plâtre. Grand, légère barbe rousse, il porte une boucle d’oreille et une tuque (décidément!) constellée de têtes de mort. Un pirate de la construction, quoi!

– Scusez Madame?
Le viril Pirate ne s’adresse pas à sa voisine immédiate, vêtue d’une illusion de blouse. Phénomène étrange, il préfère s’adresser à une Belette trop habillée assise 4 sièges plus loin!

– Euh oui?
Vous avez remarqué à quel point je suis loquace quand on m’aborde?
– Savez-vous s’il y a une SAQ plus loin sur Papineau Nord?
Me prend-il pour une «party animal» du mercredi, une experte ès boésson, une Françoise Chartier du macaroni chinois? De la foule autour, j’ai vraiment l’air d’être LA référence???
– Voyons voir….. Il y en a une sur Fleury, près de la pharmacie.
– Ah, me semblait! Merci Madame!

Le Pirate de la construction jase de tout, de vin, de rien, en me fixant intensément de son regard bleu acier.
– Je vais prendre un bon verre de vin en soupant. Mais tout seul, c’est un peu plate, vous comprenez…? 😉

DING! Belette encore sauvée par la cloche!

J’espère au moins qu’il a trouvé du vin, vu qu’il est un peu utopique, en ce moment, de vivre d’amour et d’eau fraîche!!

Advertisements

15 avis sur « Chronique 45 Papineau: Attache ta tuque! »

  1. Je penserais que Belette curieuse a esquivé une (date) imposée. Comme dit le dicton:Sa uvée par la cloche.

    • Chère Dame Anonyme, vous avez raison, la cloche m’a permis de prendre la poudre d’escampette avant d’être obligée de baragouiner quelque chose! Merci de votre visite! 🙂

  2. Pourquoi t’as pas tenté te rapprocher de ce bel homme ‘en construction’? On a toujours besoin d’un homme pour poser une tablette en quelque part! 🙂

    • Chère Mercédes, j’étais trop gênée et j’ai eu peur qu’il aime « le bodybuilding, le tennis, le jogging » et plein d’autres activités que je ne fais même pas en rêve! Mais tu as un très bon argument avec ta tablette, j’y songerai la prochaine fois… Car il y en aura sûrement d’autres!

  3. Si cela peut te rassurer, je pense qu’il t’a interpelée TOI parce que contrairement à toi, il t’a remarquée depuis un bout et sait que tu es une habituée de la ligne. Donc supposément mieux au fait des commerces se trouvant sur la ligne.

    • Chère Emy, tu as un point de vue auquel je n’aurais jamais pensé! Chose quasi-certaine, s’il y a dans l’autobus un homme qui a le look d’un motard, un bandit ou un bad boy, c’est presque 100% garanti qu’il va venir me parler!
      Merci de ton commentaire!

  4. J’adore comment chère Belette tu décris la façon que l’Homo-autobus décide comment il doit se vêtir chaque matin. Tout dépend comment ça file!!

    • Chère Thérèse, il est vrai que l’Homo-autobus est terriblement distrayant dans sa façon de se vêtir. Avec un maximum annoncé de 13 degrés demain, ça promet!!! On verra qui n’a pas écouté la météo avant de quitter la maison! Merci beaucoup pour ta visite et ton commentaire!

  5. Ah! Quelle femme cette Maman Belette. « …in the eye of the beholder. » …la beauté, oui, plus précisément en image inversée sur sa rétine.

    • Oh que non! Il ne faudrait pas que je les encourage en plus! Mais ma popularité auprès d’un certain type de clientèle est un autre Dossier Mystère! Je suis bien contente que tu sortes de ton terrier pour partager tes commentaires, tu es très drôle!

Les commentaires sont fermés.