Chronique Mode, 45 Papineau: À poils!

Cette saison, le porte-clés en queue de renard «teindue» couleur bourgogne ou jus de raisins congelé, effectue un retour dans la 45 Papineau, auprès de la jeune Cégepienne aux cheveux verts. Un retour attendu espéré très tendance vraiment cute pas kétaine du tout où est Brigitte Bardot quand on en a besoin…… Un retour.

Le style Trappeuse-des-villes-techno-punk, je dirais. Hommage au Petit Prince, qui fête ses 70 ans cette année et n’a pas pris une ride, au propre comme au figuré? Ou encore à Daniel Boone?

(La Chronique à choix multiples, choisissez le paragraphe que vous préférez:)

Aux très jeunes gens qui pourraient lire cette Chronique pour en apprendre un peu plus sur notre culture populaire d’antan(!), le Petit Prince est un personnage de roman comme Edward dans Twilight. Avec des frisettes. Sauf que Jacob le loup-garou est remplacé par un renard qui ne se promène pas torse nu en hiver et Bella par une rose à 4 épines sous une cloche de verre. La rose et Bella ont le même caractère impulsif, mais Bella est quand même moins capricieuse.

OU

Aux très jeunes gens qui pourraient lire cette Chronique pour en apprendre un peu plus sur notre culture populaire d’antan(!), le Petit Prince est un héros de la littérature comme Tintin. Sauf que Milou est remplacé par un renard à apprivoiser et Haddock par une rose à 4 épines sous une cloche de verre. La rose et Haddock ont le même sale caractère, mais la rose sacre un peu moins.

(De retour à notre Chronique régulière)

Daniel Boone quant à lui est une variante de Martin Picard qui ne saurait pas cuisiner.

La queue de renard se porte luxuriante et bien poilue, accrochée au sac de toile garni de signes «Peace» de sa propriétaire, à la hauteur de la hanche et va jusqu’à effleurer le genou. À voir l’impressionnante longueur de ladite queue, d’au moins 1 pied et demi, ce renard avait un énorrrrme appétit  et devait être plutôt costaud!

Selon moi, ce spécimen-là n’a pas cru aux si jolies paroles du Petit Prince sur la confiance et l’amitié. Après avoir écouté la Commission Charbonneau, il a tout simplement perdu foi en l’être humain et dévoré le Petit Prince. Ainsi que ses cousins Prince Joufflu, Prince Dodu et le Roi du Smoked Meat!

Advertisements

4 avis sur « Chronique Mode, 45 Papineau: À poils! »

    • Bonjour David,
      Je crois que tu viens de cauchemarder ça, en effet! Mais ce n’est pas réellement une comparaison, je ne dis pas que c’est deux grandes oeuvres de même niveau… (vraiment pas!) C’est juste une référence, au cas il y aurait de jeunes incultes sympathiques qui me lisent.
      Merci de ta visite et de ton commentaire!

  1. Ça me rappelle l’épisode de What Not to Wear au cours duquel Stacey et Clinton avaient entrepris d’inculquer quelques principes de base de la mode à une jeune femme qui portait une queue de raton laveur à la ceinture de son pantalon (et vis-à-vis le fessier!) comme accessoire…

Les commentaires sont fermés.